Nouveau critère SEO : les émotions ?

On appelle ça des applications de services cognitifs. Microsoft se penche, par exemple, sur la question. Il s’agirait de personnaliser certains éléments sur le téléphone mobile en fonction des émotions détectées. Détectées comment ? Via l’objectif frontal du smartphone, pardi !

Visage de femme avec les couleurs de Google dans l’œil.

https://pixabay.com/fr/users/geralt-9301/

Lire la suite

Contre la « fake news », Google envoie du concret

Dans le feuilleton « combat contre la fake news » sur le web, entamé en novembre 2016, on a encore du nouveau à vous mettre sous la dent. La semaine passée, on évoquait la « News Integrity Initiative », projet de recherche et de réflexion lancé par Facebook et suivi par plus d’une vingtaine de partenaires. Quasiment dans le même temps, Google a balancé du concret dans le mouvement anti-désinformation sur internet avec la possibilité de voir, dès l’affichage des résultats d’une recherche, l’état de fiabilité de l’information proposée.

Capture d'écran du communiqué de presse de Google. Lien au bas de l'article.

Capture d’écran du communiqué de presse de Google. Lien au bas de l’article.

Lire la suite

Les acteurs du web contre la désinformation

Sur le blog du créateur de sites web RIA Création, on a plusieurs fois évoqué le combat de certains acteurs d’internet contre les « fake news » (la fausse info). Rattrapage express pour les curieux ici. Et figurez-vous que ce mouvement contre la désinformation digitale, initié mi-novembre par Facebook et Google et déjà matérialisé par le consortium CrossCheck, se poursuit.

Page Facebook.

https://pixabay.com/fr/users/Simon-3/

Lire la suite

La chasse aux « fake news » est lancée -2

Comme vu mardi dans cet article, plusieurs acteurs majeurs du web – dont Facebook – sortent une artillerie de poids pour lutter contre la désinformation en ligne. Ce n’est pas nous, créateurs de contenus et spécialistes du référencement, qui allons nous en plaindre. Au contraire. Épurer le flot d’infos qui circulent sur la Toile et en vérifier les sources paraît indispensable à la bonne évolution des internets. Vous l’aurez compris, nous soutenons cette cause et y participons à notre manière, notamment en nous appuyant sur des articles et études de qualité avérée.

À l’instar de Facebook et de certains médias français et étrangers, Google a dévoilé son plan. C’est ce qui nous intéresse aujourd’hui.

Capture d'écran du communiqué de presse diffusé lundi 6 février sur First Draft News.

Capture d’écran du communiqué de presse diffusé lundi 6 février sur First Draft News.

Lire la suite

La chasse aux « fake news » est lancée -1

Mi-novembre, Facebook et Google s’érigeaient publiquement contre la désinformation digitale (les fake news ou informations mensongères). Ils avaient annoncé, comme ça, qu’ils n’autoriseraient plus les sites ou applications diffusant des informations trompeuses à faire leur promotion via la publicité. Vu le pactole que cela représente pour ces géants américains, on avait le droit de douter de cette déclaration pleine de conscience citoyenne. Mais à ce jour, force est de constater que ces deux piliers du web passent à l’acte. À l’agence web, on a décrypté pour vous ce processus d’apparence complexe, aux multiples ramifications.

Capture d'écran d'une publication Facebook dont on a déroulé l'onglet de droite qui permet de signaler ladite publication.

Capture d’écran d’une publication Facebook dont on a déroulé l’onglet de droite ; lequel permet de signaler ladite publication.

Lire la suite