Microsoft s’empare de l’activité mobile du Finlandais Nokia

L’agence web RIACréation vous informe sur les dernières news high-tech et s’intéresse aujourd’hui à une nouvelle majeure pour le monde de la téléphonie mobile. En effet, l’opération est entérinée, le géant Microsoft a fait main basse sur l’activité mobile de Nokia et cela pour un montant de 5.4 milliards d’euros.

Continuer la lecture

Google Traduction, le plus fiable des traducteurs en ligne ?

Notre agence web à Nice, spécialisée dans le référencement internet, s’interroge cette semaine sur cet outil que l’on apprécie tant : Google Traduction.

Utilisé par des millions d’utilisateurs chaque jour, Google Traduction s’est imposé comme le service de traduction instantanée de mots simples ou de textes. Son utilisation est simple, variée et vise à combler tous les types d’utilisateurs. Google Traduction peut être interrogé, entre autres, par les internautes à la recherche d’un mot et de sa prononciation dans une autre langue, dans le cas de requêtes Google Search approfondies ou pour la traduction d’e-mails et de pages internet complètes. Continuer la lecture

Aqua Polyester, le nouveau client de RIACréation

Notre agence web à Nice RIACréation, présente depuis plusieurs années dans le domaine de la création de sites et spécialisée dans le référencement internet, vous présente avec fierté son nouveau client : Aqua Polyester.

Aqua Polyester est un acteur majeur de la région PACA en ce qui concerne la rénovation piscine. Entreprise familiale forte de plus de 40 ans d’expérience sur le marché de la piscine, Aqua Polyester entend bien développer sa visibilité sur le net grâce à l’expertise de RIACréation.

Continuer la lecture

Google Glass : une nouvelle vision du monde

Logo Google

En matière de référencement internet, bien crédules sont ceux qui, aujourd’hui encore, affirment que Google ne détient pas le monopole du web. Car même si l’irréductible Baidu résiste encore et toujours à l’envahisseur, le moteur de recherche chinois pourrait se trouver fort dépourvu face à l’inexorable progression du géant de Mountain View.

Non content d’asseoir sa suprématie en matière de recherche numérisée, Google se rend chaque jour un peu plus indispensable et incontournable à notre quotidien d’humain pressé. Zoomer sur la maison de campagne d’Obama ou trouver un coiffeur à moins de 100 m de chez soi sans avoir à éplucher les pages jaunes, semblait déjà être le must absolu en matière d’innovation ; mais il n’en est rien à côté de ce que nous concocte actuellement les cervelles technoïdes de la Sillicon Valley …

Pour ceux qui, par mégarde, auraient raté le lancement du nouveau « gadget connecté » de la firme américaine, modestement baptisé Google Glass, voici un petit rappel des fonctionnalités de ce dernier et des terribles inquiétudes qu’il suscite.

Le futur à portée de pupille

C’est l’effervescence du côté du Googleplex. Tout le monde en parle près de la machine à café et les rumeurs vont bon train non loin des bureaux : Sergey Brin, co-fondateur de Google, aurait eu une idée de génie. Une idée qui pourrait bien bouleverser les normes sociales, comme l’ont fait jadis les téléphones mobiles et les smartphones de nos jours … Une paire de lunettes munie d’un capteur photo et vidéo capable d’obéir au doigt et à l’œil de son utilisateur.

Ces bésicles high tech, susceptibles de faire pâlir les Alain Afflelou et autres Générale d’Optique, sont dotées d’un accéléromètre (permettant de ressentir le mouvement), d’un gyroscope (pour la gravité), d’une puce Wi-Fi, d’un micro, d’un haut-parleur et d’un CPU (un processeur) relativement « puissant » selon leur créateur. L’enjeu ici est de faire entrer l’utilisateur dans le monde de la « réalité augmentée » (comprenez rajouter des éléments virtuels à l’univers qui nous entoure).

Muni de ces lunettes intelligentes, l’Homme sera capable d’obtenir plusieurs informations sur l’objet qu’il aperçoit, la personne qu’il croise ou l’auteur d’une œuvre qu’il contemple : le tout en un clin d’œil !

Des lunettes « pour les gouverner tous »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Google n’est guère apte à converser ou trouver de justes arrangements concernant les nombreuses objections dont il fait l’objet. C’est ce dont nous avons été témoins lors de l’affaire Google books et la question épineuse du copyright

Avec Google Glass, un autre problème se pose : la protection de la vie privée. Au-delà du look Terminator relativement inquiétant que ces binocles confèrent à leur porteur, on peut légitimement se demander quel est le niveau d’intrusion de ces montures futuristes dans nos vies. Ce petit gadget a en effet la capacité de tout filmer, comment savoir si nos moments d’intimité ne sont pas parachutés à notre insu sur la toile ? Les rapports humains sont-ils en danger avec ce nouveau joujou ? « Impossible de savoir si l’on est enregistré ou non ; et si c’est le cas, il sera impossible de l’arrêter », s’alarme-le blog de Creative Good.

Faut-il donc accueillir cette innovation comme un formidable progrès ou serait-ce une menace à appréhender ?

Une affaire à suivre…

Google, gentil maladroit ou méchant déguisé ?

Dans le monde des agences web, et plus particulièrement celles qui traitent de référencement internet, nous en venons un jour ou l’autre, par passion ou obligation, à nous intéresser à nos outils, surtout quand ils sont complexes et fascinants comme le géant Google. Tout comme un chef de cuisine qui souhaite connaître son maraîcher, nous nous posons des questions sur le principal fournisseur d’informations du web.

Voici ce qu’on peut lire sur la page de présentation du moteur de recherche : « La mission de Google : organiser les informations à l’échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous. » Mettre le savoir à la portée de tous, c’est une noble cause qu’il faut saluer et favoriser, mais quel est l’intérêt de la société commerciale ? Google n’est pas une ONG, encore moins une association de bénévoles, elle doit engranger de l’argent pour payer ses employés et surtout développer sa recherche.

Le pouvoir par les livres

Le documentaire :  Le livre selon Google  diffusé récemment sur la chaîne Arte enquête sur Google Books et soulève le fond du problème, la motivation de l’entreprise Google Inc. Quand Google va demander à des bibliothécaires de leur donner accès à leurs livres afin de les scanner, sans piper mot des éventuels droits d’auteurs bafoués, la façon d’agir de la firme est-elle la preuve d’un formidable manque de correction ou d’une naïveté toute aussi importante ? Le jugement rendu en mars 2011 coupe l’herbe sous le pied du géant, décrétant que le copyright empêche la numérisation des livres qui en dépendent. En attendant, 20 000 000 d’ouvrages ont déjà été scannés, fournissant autant de matière à la société pour perfectionner ses systèmes et logiciels (de lecture de l’écriture, de compréhension du langage, du traitement de données, etc.). Tout cela pour améliorer son moteur de recherche. À moins que nous ne soyons les spectateurs de la naissance de l’intelligence artificielle tant de fois imaginée par les artistes, inventeurs, fous des siècles passés.

La guerre ne s’arrêtera pas à cette bataille à demi-perdue. Google poursuit sa mission auto délivrée en contournant la décision du juge Chin. Nous n’en savons pas plus sur les motivations de Larry Page et Sergey Brin, qui se gardent d’expliquer clairement s’ils veulent que tout le monde ait effectivement un accès libre à la connaissance, ou bien que toute la connaissance soit disponible moyennant une certaine somme. Ce n’est pas la même philosophie qui tend derrière ces propositions et cela change tout sur la perception que le public a de ce genre d’entreprise.

En toute honnêteté, nous ne doutons pas vraiment à RiaCréation de la bonne volonté des deux fondateurs de la firme, devenues des emblèmes pour bon nombre de passionnés du web qui les suivent régulièrement à chacune de leur publications. Même si leur position dominante nous amène à nous poser des questions sur le géant… Et s’il commençait à disposer d’un trop grand pouvoir ? Et qu’en sera-t-il dans 50 ans, quand les fondateurs pourraient être remplacés par un groupe d’actionnaires moins scrupuleux ?

Devant l’ampleur du sujet, notre équipe rédactionnelle a décidé de revenir régulièrement vous apporter des informations sur le géant Google (bon ou vil). Alors selon vous ? Futur 1984 ou bien nouvelle étape de l’évolution humaine en marche ? Dans tous les cas, nous en faisons tous partie, et l’histoire promet d’être passionnante !

RIACréation en tête pour le référencement internet à Nice

Référencement Internet Nice : Notre Agence en première position

Referencement internet nice sur GoogleNotre Agence Web apparait maintenant en 1ère position sur Google.fr lorsque les internautes tapent référencement internet nice. Ce résultat est très encourageant pour notre pôle référencement, d’autant plus que notre agence est jeune et que nous pensions avoir besoin d’au minimum 6 mois de plus pour arriver dans le top 3.

Continuer la lecture