Nintendo se lance sur mobile

Loin du Super Mario rêvé par certains, Nintendo a présenté son premier jeu pour mobile, mercredi 28 octobre. En bons curieux, les rédacteurs de l’agence de création de sites web Ria Création se sont un peu penchés dessus. Car si on espérait que Nintendo s’intéresse enfin aux petits écrans, feu le président de la compagnie, Satoru Itawa, avait jusqu’alors refusé de glisser sur smartphones et tablettes. Puis en février, il avait fini par laisser entendre son intérêt pour les jeux sur mobiles, dans le journal japonais Nikkei.

Et voilà que débarque Miitomo (« mon ami Mii », en japonais). Ce jeu gratuit permettra de créer un avatar et de le faire communiquer avec d’autres joueurs en ligne. Un peu comme dans Tomodachi Life, jeu sorti en 2014, qui consiste à faire exister des personnages en leur créant une vie : avoir un partenaire, des amis, faire un enfant… Gros succès ! L’Europe en a englouti pas moins d’un million d’exemplaires durant les six premiers mois de vente.

Une exposition Nintendo, avec Nintendo inscrit en grosses lettres sur fond blanc.

https://www.flickr.com/photos/oscaralcala/

Mais revenons à Miitomo, qui sera disponible à partir de mars 2016 et disposera d’options payantes. Pour accoucher de ce bébé, le groupe s’est associé avec DeNa, spécialiste des jeux sur smartphones et tablettes.

Cependant, ce qu’il est bon de noter, c’est que la méga firme japonaise n’a pas pour autant changé de stratégie économique. Jusqu’à présent, elle créait des jeux exclusivement disponibles sur ses propres consoles (3DS ou encore Wii U). L’idée, c’est que ce sera toujours le cas. Nintendo entend surfer sur son potentiel succès sur tablettes et téléphones, afin de promouvoir ses jeux sur consoles. Donc pas question de développer de nouvelles licences et de réellement intégrer ce marché, a priori.

ADSL pour tous ou course à la fibre ?

fibre optique à la campagne

Certains foyers français sont déjà équipés d’une connexion fibre optique quand d’autres « rament » encore avec leur 56k (connexion bas débit) et ne peuvent prétendre à mieux. L’accès au haut débit pour tous est encore loin d’être une réalité et pourtant de gros efforts sont fournis pour poursuivre le déploiement du très haut débit (fibre optique) : une situation apparemment inégalitaire que nous allons essayer de décortiquer.

Continuer la lecture

La fin du monopole de l’ordinateur pour le trafic Internet ?

diagramme trafic internet selon appareils

L’époque où l’ordinateur était le seul moyen d’accéder à Internet est révolue. De nouveaux appareils ont fait leur apparition depuis une poignée d’années et sont venus rapidement le concurrencer dans l’accès aux innombrables du Web.

Continuer la lecture