L’enceinte directionnelle « A »

Écouter votre musique sans écouteurs et sans importuner vos proches ? C’est désormais technologiquement possible. Et cela intéresse notre agence de référencement, toujours à l’affût des dernières innovations. Qui sait ? Peut-être pourrons-nous bientôt adapter cette innovation à la création de site internet.

Toujours est-il que la startup française Akoustic Art a créé la première enceinte directionnelle. C’est-à-dire qu’elle projette le son en face d’elle, et que si l’on sort de son périmètre, on ne l’entend plus.

Un enfant devant un haut-parleur.

https://www.flickr.com/photos/wwworks/

Terminés les casques qui vous oppressent le crâne, et à chacun son enceinte. Parce que oui, il est possible d’avoir plusieurs enceintes de ce genre dans la même pièce, et de choisir des contenus sonores différents sans que cela crée une cacophonie.
Seul bémol : le rebond du son sur les murs si la pièce n’est pas assez vaste et que l’on n’est pas bien en face de celui-ci.

Explications

À la différence d’un haut-parleur classique qui envoie le son dans toutes les directions, l’enceinte A le projette à travers un faisceau sonore très étroit, de forme conique.

L’objet est constitué de 200 petits haut-parleurs cylindriques en céramique, appelés transducteurs, regroupés sous la forme d’un hexagone. Lorsque l’on y diffuse du son, ils fonctionnent tous ensemble et créent une onde acoustique droite. Ce sont les vibrations qu’ils produisent qui génèrent ce fameux faisceau, sans débordement sur les côtés.

Cet objet innovant est notamment connectable à la télévision, ce qui permet par exemple à une tierce personne de lire en silence à quelques mètres de soi, alors que l’on est absorbé par sa série favorite.

Financement participatif

Cette enceinte est destinée au grand public mais aussi aux professionnels. On devrait la retrouver sous peu dans les musées. Elle permettra de diffuser les informations relatives à une œuvre directement devant celle-ci. Certains magasins pourraient aussi s’en équiper, afin de renseigner la clientèle sur les divers produits, de manière très pratique et automatisée.

La société Akoustic Arts propose deux modèles d’enceintes : le A originale à 440 euros, et le A junior, à 190 euros. Le premier mesure 20 cm x 20 cm et produit un faisceau sonore d’environ 50 cm de diamètre lorsqu’on est placé à 1,50 m de l’enceinte. Le deuxième est deux fois plus petit et son faisceau encore plus directionnel.

Pour produire une première salve de ce matériel, l’entreprise soumet son projet à la communauté via la plateforme de financement participatif américaine Indiegogo, à partir du 16 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam