Un bloqueur de pub made in Google

La publicité sur internet peut véritablement nuire à l’expérience de l’utilisateur, d’où l’apparition de logiciels tels qu’Adblock Plus, uBlock ou encore Ghostery. Ces bloqueurs de publicités sont des extensions que l’on peut installer sur n’importe quel navigateur internet mais elles ne sont pas présentes de base sur ces derniers. Ce temps sera bientôt révolu grâce à Google qui a annoncé, il y a peu, l’arrivée d’un bloqueur de publicités intégré au sein de son navigateur Google Chrome. Votre agence web niçoise a décidé de vous en dire un peu plus.

Main symbolisant un stop, logo d'un bloqueur de publicité

https://www.flickr.com/photos/132604339@N03/25381872413/

Quid des bloqueurs de publicités ?

Un logiciel bloqueur de publicité, ou logiciel antipub, va supprimer les publicités présentes sur la page web que l’on visite dans son navigateur internet.

Ces logiciels, qui sont très populaires (près de 62% des internautes en Allemagne et 33% en France en sont équipés), permettent de lutter contre la publicité trop invasive, trop nombreuse, désagréable, ou encore déplacée. Par exemple, vous avez surement déjà visité une page web comportant une publicité sous forme de vidéo qui se lançait toute seule ? Une autre qui apparaît d’un coup entre deux paragraphes ? Ou encore des bannières dans tous les coins ? Eh bien le bloqueur de pub vise à empêcher cela.

Ce blocage permet, par conséquent, un affichage plus rapide des pages web ainsi débarrassées des publicités et une moindre consommation de ressources (processeur, mémoire vive et bande passante). De plus, il faut penser à la navigation depuis les smartphones et donc à la consommation en 3G/4G. Le blocage des publicités permet une économie significative au niveau de la consommation DATA, en évitant de charger une vidéo par exemple.

Les sites web condamnés sans la publicité ?

Le gros problème qui se pose,  c’est le revenu pour les sites internet. La plupart dépendent financièrement de la publicité. On pense notamment aux sites en libre accès comme les sites d’information par exemple.

Le fait de bloquer la publicité permet certes de profiter d’une meilleure expérience de navigation mais cela affaiblit financièrement les sites que l’on visite, ce qui peut conduire, dans certains cas, à la disparition du site web (et des emplois des personnes qui s’en occupent).

Des solutions existent, mais elles ne sont pas idéales. On pense notamment aux abonnements de certains sites d’informations pour accéder entièrement au contenu.

Le bloqueur de publicité fait maison de Chrome débarque en 2018

La firme de Mountain View, après avoir longuement bataillé contre ces logiciels, a décidé d’adopter une approche différente du problème. Plutôt que de combattre, pourquoi ne pas proposer soit même une solution ? Google a donc l’intention d’intégrer un outil de blocage des publicités indésirables dans la version PC mais également dans la version mobile de son navigateur.

Cet outil, qui serait activé par défaut dans Chrome, compte bloquer certains formats publicitaires particulièrement intrusifs et contrariants pour les internautes : les pop-ups, les publicités vidéo qui se lancent automatiquement ainsi que les annonces qui apparaissent en plein écran aux visiteurs d’un site avant que la page web ne s’affiche.

À la différence des autres, le bloqueur de Google ne serait pas véritablement un bloqueur mais plus un filtre. Il éliminerait les publicités ne respectant pas les standards établis par la « Coalition for Better Ads ». Ce qui permettrait tout de même une rémunération adéquate pour les sites internet en libre accès à partir du moment où les publicités présentes sur ceux-ci respectent les standards.

Cet outil se révélera peut-être comme la solution permettant une expérience utilisateur satisfaisante, tout en assurant une rémunération aux sites internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam