Les Français, accros au téléphone ? -2

Le smartphone, ce meilleur ami de l’homme moderne. Un puissant addictif dont on ne saurait se passer, comme le démontre l’étude réalisée par Volpy, la plateforme de recyclage de téléphones mobiles. À l’agence de création de sites internet, on s’est sentis concernés par le sujet. Comme on vous l’expliquait jeudi dans la première partie de cet article, chez RIA Création, l’équipe dédiée au référencement sur Google surfe sur le web un bon paquet d’heures chaque jour. Elle procède aussi au community management des clients, et cela se traduit par une certaine dose de veille, y compris sur smartphone.
Beaucoup de temps passé sur la toile via le téléphone, mais combien de minutes, d’heures ?

Mains de femme tenant un smartphone devant un stade de football.

https://pixabay.com/fr/users/FirmBee-663163/

Près de 3 heures de mobile par jour

Chez RIA, on ne saurait dire combien de temps y consacre. On n’a pas fait partie des sondés de Volpy. Toutefois, chez l’ensemble des Français, toutes tranches d’âges confondues, on estime que le temps moyen passé sur un mobile est d’1 h 28 par jour. Rien que sur l’écran d’un mobile, hein. On ne parle pas de tablettes, d’ordinateurs et de télévisions.

Les 18-24 ans explosent cette moyenne avec un chrono de 2 h 49 par jour (coucou les opticiens et autres ophtalmo). Toutefois, il semblerait que 53 % des moins de 35 ans trouvent que c’est un poil trop et aimeraient réduire ce temps collé à l’écran. Saura-t-on faire évoluer ces habitudes bien ancrées ?

Le recyclage, pas encore dans les mœurs

Autre point intéressant : on ne pense pas assez au recyclage des smartphones. Ce n’est pas encore entré dans les mœurs. Par exemple, 48 % des Français conservent au moins un mobile chez eux, alors qu’ils n’en ont plus l’utilité, et ne pensent pas à le revendre ou à le faire recycler.

Nous sommes aussi de grands consommateurs et préférons changer de téléphone en cas d’écran cassé (44 %) ou de batterie défaillante (54 %) plutôt que de faire réparer l’engin. L’étude montre que les jeunes sont tout de même 62 % à privilégier la réparation au lieu de passer directement au modèle suivant, contre 24 % chez les plus de 50 ans.

Sûrement un souci de communication et d’information à ce sujet. Nous y reviendrons !

Parmi les sources : 
Près d’un quart des français n’éteignent jamais leur smartphone !
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/start-up/2017/04/21/32004-20170421ARTFIG00086-volpy-prend-son-envol-sur-le-marche-des-smartphones-d-occasion.php http://www.clubic.com/application-mobile/actualite-825926-revendez-smartphone-volpy.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam