Paris Games Week débute le 27 octobre

Le sixième salon français du jeu vidéo débarque au parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris. Il se tiendra du 27 au 31 octobre. À tous les provinciaux : il est temps de trouver un covoit’ pour rallier la capitale… Entre deux créations de sites, à l’agence web, on a jeté un coup d’œil sur l’événement.

Logo de la Paris Games Week 2016.

By DukeSeven (Own work) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

80 000 m² de jeux vidéo

Le Paris Games Week (PGW) a été créé en 2010, par le syndicat des éditeurs de logiciels et de loisirs (SELL). « L’ambition de l’événement a toujours été de faire la plus belle fête possible pour tous les gamers français », relate Emmanuel Martin, délégué général du SELL, lors d’une interview sur RMC. Cette année, le terrain de jeu des visiteurs s’est agrandi de 33 %. De 60 000 m² environ, il est passé à 80 000 m².

L’objectif : attirer plus de monde bien sûr, mais aussi améliorer le confort du visiteur. Un bond en avant pour le SELL, qui avait déjà annoncé le chiffre record de 307 000 visiteurs l’an dernier. Annonce noircie par un article du Monde.fr démentant formellement l’information et indiquant que le PGW de 2015 n’a pas même affiché 230 000 entrées…

En tout cas, toujours selon le SELL, il semblerait que le marché français du jeu vidéo ait profité d’une croissance de 4 % au premier trimestre 2016, par rapport à la même période en 2015. Ce qui représente un chiffre d’affaires global de 1,140 millions d’euros. Pour la fin de l’année, les prévisions continuent d’être enthousiasmantes. « Le marché sera à minima en croissance de 3 % fin 2016. Cette prévision est volontairement prudente car il est complexe d’évaluer l’engouement et les volumes de ventes que vont générer les casques et accessoires de réalité virtuelle », explique Jean-Claude Ghinozzi, président du syndicat. « Le lancement de nouvelles plateformes, l’arrivée de la réalité virtuelle, la richesse du catalogue de jeux annoncés pour la fin d’année dynamisent le secteur et répondent à l’appétence des joueurs », poursuit-il.

Logo Playstation à la Paris Games Week.

https://www.flickr.com/photos/viedegeek/

VR, e-sport et BNF

Seront présents au PGW les principaux créateurs de jeux vidéo mais aussi des youtubeurs célèbres – leaders d’opinions de poids – ainsi que des e-sportifs notamment, puisque ce secteur est en train de décoller en France.

Emmanuel Martin, délégué général du SELL, explique que l’e-sport sera probablement la deuxième grande star de l’événement, avec un stand de 24 000 m² et de plus en plus d’adeptes. La première star, elle, ce serait le Playstation VR, casque de réalité virtuelle de la marque tenue par Sony, sorti le 13 octobre. « C’est le fantasme de beaucoup de joueurs », annonce Emmanuel Martin. Cela tombe bien, l’enseigne Playstation débarque avec plein de jeux VR à tester.

On apprend que les géants Sony (la marque elle-même) et Nintendo passent leur tour cette année. En revanche, la bibliothèque nationale de France (BNF) bénéficiera de son propre stand de 40 m² ! Pas banal. Il y a une raison bien précise à cela : la BNF archive les jeux vidéo. Mille par an, en l’occurrence. Elle possède l’une des plus grandes collections de France avec 15 000 jeux. Notez qu’un ingénieur œuvre à plein temps à la réparation des jeux Atari et des joysticks de Space Invaders (années 80) et transfère les nouveautés sur des serveurs.

Pour ceux qui y vont, n’hésitez pas à nous donner vos impressions sur la page Facebook de RIA création.

Parmi les sources :
http://www.01net.com/mediaplayer/video/paris-games-week-2016-demandez-le-programme-dqjmm-23-876341.html
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/10/19/les-mauvais-calculs-de-la-paris-games-week_5016283_4408996.html
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/paris-games-week-les-jeux-video-archives-pour-l-eternite-a-la-bnf-7785348513
http://www.evous.fr/Paris-Games-Week-Le-salon-francais-du-jeu-video-1139788.html
http://www.afjv.com/news/6455_le-marche-francais-du-jeu-video-en-croissance.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *