17 Octobre 2012 : Google Shopping devient payant aux Etats-Unis !

Page d'accueil de Google Shopping

Google Shopping faisait partie de la constellation de services gratuits proposés par Google. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, du moins aux Etats-Unis. Le géant de Mountain View s’oriente en effet pour son comparateur de prix vers un modèle payant.

Google Shopping : du modèle gratuit au modèle payant

Google Shopping est un outil précieux pour tous les e-commerçants. Il apporte une part de trafic significative si bien que toute création de site e-commerce devrait s’accompagner de la configuration d’un compte Google Shopping associé. Depuis ses débuts, Google Shopping est gratuit : tout site de vente en ligne peut soumettre une liste de produits à Google gratuitement et le moteur de recherche choisit les produits à afficher en fonction des requêtes.

Google étant parvenu à rendre quasiment indispensable son produit (toute agence web sérieuse propose le service Google Shopping à ses clients pour booster les ventes des sites e-commerce), il a jugé bon de le rendre payant, aux Etats-Unis d’abord, ailleurs ensuite (à partir de 2013, en France notamment). Les produits des différents e-commerçants qui étaient listés gratuitement auparavant vont disparaître. Dorénavant, un système d’enchères, à l’image de ce qui se fait avec Google AdWords, va prendre le relais. Lorsque les internautes feront une recherche, Google Shopping leur proposera une liste de produits correspondant aux mots-clefs tapés. Ils seront triés par pertinence ET en fonction des enchères fournies par les vendeurs.

Ce qui change concrètement pour les e-commerçants

Les e-commerçants devront s’adapter à ce changement. D’abord, ils devront prendre en compte qu’il sera plus coûteux d’acquérir un client. Cela se répercutera sur leurs marges.

Il faudra ensuite surveiller encore davantage la concurrence pour proposer les enchères les plus optimisées possibles : cet exercice sera proche de ce qui se fait actuellement autour de Google AdWords. Il faudra en effet optimiser sa « campagne » Google Shopping avec autant d’attention qu’il faut optimiser une campagne Google AdWords. Dans le cas contraire, les coûts des enchères seront trop élevés et sa présence sur Google Shopping pas rentable. Mais l’optimisation ne devra pas seulement se faire au niveau du positionnement des enchères : il faudra aussi que les textes fournis en accompagnement des produits soient de qualité et décrivent le mieux possible les produits afin que ces derniers apparaissent au bon moment dans les résultats de recherche.

Le passage au modèle payant de Google Shopping devrait un peu chambouler le paysage du e-commerce. Prétendant vouloir rendre son comparateur plus pertinent pour ses utilisateurs en le rendant payant pour les vendeurs (et en les forçant en quelque sorte à fournir des descriptions plus précises et détaillés des produits), Google démontre une fois encore que contrairement à ce qu’on pourrait croire à la vue de la panoplie de services gratuits qu’il propose, il demeure une entreprise à but lucratif. La France est épargnée pour quelques mois encore de ce changement de statut de Google Shopping. Cela devrait laisser le temps aux e-commerçants de se préparer 😉

Auteur : Jérôme CHAABAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam