Instagram : toujours plus de social commerce

On a déjà abordé la notion de social commerce – l’e-commerce via les réseaux sociaux – sur le blog de l’agence web RIA Création. On vous expliquait que les réseaux sociaux ont certainement un potentiel commercial fort, à exploiter à tout prix. On sait que Pinterest et Facebook expérimentent ce filon depuis 2015. Instagram le fait également. Mais récemment, le réseau social numéro 1 sur la photo est passé à la vitesse supérieure. En novembre, la plateforme mis le cap sur une fonctionnalité permettant à ses utilisateurs d’effectuer des achats sans quitter l’appli Instagram. Malin ou pas ?

Logo d'Instagram

https://pixabay.com/fr/users/MIH83-464187/

Levi’s, Macy’s ou encore Abercrombie & Fitch

Visiblement, Mark Zuckerberg (grand maître de Facebook, qui a racheté Instagram en 2012) ne connaît pas les développeurs de RIA Création. Sinon, il nous aurait demandé, on l’aurait aidé. En tout cas, la filiale de Facebook s’est débrouillée pour sceller une association avec une vingtaine de marques et distributeurs américains prestigieux.

Quelques exemples ? Levi’s, Macy’s ou encore Abercrombie & Fitch. Désormais, quand ces enseignes publient une photo sur le réseau social, ils peuvent y identifier leurs produits. En tapant sur ledit produit, l’utilisateur est redirigé vers une fiche descriptive et, s’il est séduit, peut passer commande.

#InstaStratégie

Notez qu’Instagram ne grappillera rien sur les achats générés. Son objectif de fond : inciter les marques à acheter plus d’espaces publicitaires, en leur faisant miroiter davantage de conversions de vues en ventes grâce à cette méthode. Malin, à nouveau.

Ce retour sur investissement grandissant viendrait de la facilitation de l’acte d’achat sur mobile. Avec la nouvelle fonctionnalité utilisée par Instagram, plus besoin de cliquer sur un lien qui dirige vers un site pas forcément optimisé pour les smartphones, puis de saisir des informations personnelles… Là, en quelques clics, l’affaire est dans le sac.

Ce nouveau fonctionnement est en phase de test aux États-Unis et pourrait être étendu à l’international, s’il montre des résultats positifs. Instagram et les autres réseaux sociaux espèrent profiter du boom du commerce sur mobile. « Selon le cabinet eMarketer, il devrait atteindre 116 milliards de dollars (105 milliards d’euros) cette année aux États-Unis, soit une hausse de 43 % par rapport à 2015″, peut-on lire dans les colonnes du Monde.fr.

Parmi les sources: 
http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/11/07/instagram-se-convertit-au-e-commerce_5026620_3234.html
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/10/04/facebook-se-lance-dans-le-commerce-en-ligne_5007623_4408996.html
http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/04/sur-mobile-la-guerre-des-boutons-acheter_4647349_3234.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam