Guide e-Commerce : Comment Optimiser les pages de votre site marchand

Comment créer un fiche produit efficace et bien référencéeVous souhaitez vous lancer dans la  création d’un site e-Commerce et offrir à votre boutique la meilleure visibilité possible sur Internet, mais ne savez par où commencer ?

Avec plus de 30 millions de français acheteurs en ligne et 37,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés sur l’année 2011, l’ e-Commerce est en effet la solution optimale pour toucher à moindre coût un large panel de clients et mettre en vente vos produits sans les contraintes financières qui accompagnent la mise en place d’un commerce classique.

La première question à vous poser est bien sûr quelle solution e-Commerce choisir… Beaucoup sont présentes sur le marché, payantes ou gratuites, mais peu sont celles qui disposent d’une structure solide et mise à l’épreuve depuis de nombreuses années. Bien qu’expérimentée dans nombre de structures e-Commerce, notre Agence Web à Nice a pour habitude de préconiser la solution PrestaShop. Avec plus de 100 000 boutiques en lignes installées à travers le monde et plus de 275 fonctionnalités, cette structure e-Commerce open source comble l’intégralité des besoins requis pour la vente en ligne. De plus, grâce à une liste extrêmement complète de modules supplémentaires disponibles et une programmation souple et ouverte qui permet aux développeurs de rajouter des nouvelles fonctionnalités à leur guise, les possibilités d’évolution sont quasi infinies.

Une fois votre site de vente en ligne mis en place, le travail est encore loin d’être terminé. En effet, un des critères les plus importants d’un site e-Commerce à succès est la qualité des fiches produits qu’il contient. Ce paramètre, souvent négligé par les revendeurs, et ce d’autant plus si le nombre d’articles à rentrer est important, est primordial pour attirer des clients et les inciter à l’achat.

Nous utiliserons la fiche produit suivante du site parapharmacie-express.com pour illustrer notre article : SHAMPOOING AU MARRON D’INDE WELEDA

Fiche Produit Shampooing au marron d'inde 100ML WELEDANous allons voir quels sont les critères importants d’une fiche produit en nous basant sur la solution Prestashop. Mais ces paramètres restent les mêmes pour n’importe quel autre site de vente en ligne. Afin de nous focaliser sur les critères importants liés au référencement internet et au placement dans les moteurs de recherche, nous ne parlerons que des champs indispensables à toute fiche produit entrant dans la stratégie de référencement de votre site et ignorerons les autres champs indispensables (prix, quantités en stock, état du produit, etc…) qui ne sont pas en rapport direct avec l’optimisation liée au référencement internet.

Fiche Produit - Partie Caractéristiques

1 – Le nom du produit :

Il s’agit ici de la première désignation du produit. C’est celle-ci qui interpellera en premier le client, et, après la « balise Title » de la page que nous verrons plus bas, celle qui sera affichée dans les résultats des moteurs de recherche. Pour cette raison il est nécessaire de cibler au plus précisément le produit en prenant soin de n’oublier aucune information importante (marque, contenance…) tout en évitant les informations superflues ou trop vagues.

Dans notre exemple nous précisions bien l’intégralité de l’intitulé du produit « Shampoing au marron d’inde » suivi de la contenance « 100ML » et enfin de la marque « WELEDA ». Les informations nécessaires pour cibler le produit en un seul coup d’œil sont bien réunies et le produit sera de plus accessible par la recherche du site avec ces trois critères séparés : « Shampoing au marron d’inde » , « 100ML » et « WELEDA ».

2 – Référence produit / Ean13 (version numérique du code barre du produit) / Upc :

Bien que ces informations ne semblent pas déterminantes au premier abord, il est important de les renseigner lorsque cela est possible pour plusieurs raisons : tout d’abord car certains utilisateurs recherchent un produit en particulier qu’ils connaissent déjà et sont susceptibles de rentrer ces références dans la barre de recherche de votre site ou celle de Google. Ainsi, rendre ce mode de recherche accessible ou avoir une page indexée dans Google avec ces valeurs peut être un grand avantage, d’autant plus si l’on considère que la majorité de vos concurrents ne feront pas cet effort, votre site ressortira donc toujours bien positionné pour ce type de recherche.

Dans notre exemple, l’ EAN13 du produit est même présent dans la barre d’adresse de la fiche produit :

http://www.parapharmacie-express.com/cheveux/1175-shampooing-au-marron-d-inde-weleda-100-ml-3596207331278.html

Ceci permettra aux moteurs de recherche d’indexer ce code en rapport avec la fiche produit et ainsi de la proposer en résultat de recherche pour les gens qui rechercheront le produit uniquement avec l’EAN13 dans Google.

3 – La Marque / Le fournisseur

La marque du produit et son fournisseur sont évidemment des critères importants de votre fiche produit. Ils permettront aux utilisateurs de trouver votre produit selon ce critère par la recherche mais également de remplir les pages fabricants/marques qui, dans Prestashop recensent l’ensemble des produits d’un fabricant dans une page propre, ce qui améliorera encore l’accessibilité de votre produit pour le client.

4 – Catégories du site

Fiche Produit - Catégories

Ce classement dépend évidemment des catégories que vous aurez choisies de créer pour votre site e-commerce. Ce choix est également crucial pour la présentation des articles de votre site. Nous n’aborderons pas ce sujet dans cet article mais cette arborescence est à définir avant même de rentrer le moindre article. Un nombre trop restreint de catégories rendra votre site trop « fouillis » avec des catégories trop remplies et des articles difficiles à trouver intuitivement. Inversement, un nombre trop important de catégories pourrait perdre l’utilisateur qui ne saurait plus trop où donner de la tête pour trouver les produits auxquels il s’intéresse. Dans notre cas nous voyons que les parties du corps auxquelles s’applique le produit sont bien séparées, suivies du type d’article, et enfin des nuances de chaque type. Notons qu’il est important de sélectionner l’ensemble de l’arborescence en descendant jusqu’aux catégories les plus profondes. En effet, qui peut le plus peut le moins, et vos clients n’auront ainsi peut-être même pas à descendre jusqu’aux catégories les plus basses pour trouver ce qu’ils cherchent. Un simple clic sur « Cheveux » montrera ainsi tous les articles présents dans les catégories plus en dessous « Cheveux/Shampoing> et « Cheveux/Shampoing/Cheveux secs »

Nous arrivons maintenant aux parties les plus importantes de votre fiche produit, la partie réservée au SEO (Search Engine Optimization ou Optimisations pour les moteurs de recherche) et enfin le contenu même de votre fiche produit :

5 – Balises meta et optimisations SEO :

Fiche Produit - Partie SEO

Avant d’aller plus loin, il est nécessaire d’expliquer plus en détail les bases du référencement internet en détaillant ce que sont les « balises meta » et leur rôle. Les balises meta sont invisibles pour l’utilisateur, elles sont présentes dans la partie <head></head> de la page internet, contrairement au contenu qui est visible sur la page et qui est placé entre les balises <body> et </body>. Sans aller trop en profondeur sur le fonctionnement du code HTML, il est nécessaire de comprendre que ce que vous écrirez dans ces sections se retrouvera dans les balises meta title, description et keywords (ou mots-clefs) de la page. Voici par exemple le code html correspondant à notre fiche produit exemple :

Voici le début du code HTML de notre page, vu par les moteurs de recherches, ce fichier écrit est ce que l’on appelle « le code source ». Afin de rendre votre navigation plus agréable , votre navigateur internet se charge d’interpréter ce code et de lier à des fichiers qui concernent l’apparence visuelle de la page (appelés fichiers CSS) pour donner à la page de votre site l’apparence visuelle agréable que vous lui connaissez.

Toute page internet cherchant à bien se positionner dans les moteurs de recherches se doit de renseigner correctement ces trois balises : title, description et meta. Nous allons maintenant voir pourquoi et quelles sont leurs utilités :

La balise <title> : Celle-ci est la seule visible par vos visiteurs. Il s’agit en fait du titre de la fenêtre ou de l’onglet de la page dans votre navigateur internet, comme on peut le voir ci-dessous :

Mais plus que cela, cette balise correspond également au texte que Google donnera comme résultat de recherche, d’où la très grande importance de la balise Title.

Résulat de recherche Google : Parapharmacie-Express.com

Il faut de plus veiller à ne jamais avoir plusieurs balises <title> identiques sur votre site. Cela pénaliserait le classement de ces pages. De plus, avoir plusieurs liens différents vers son site en résultat de recherche mais avec le même intitulé n’aidera vraiment pas à guider et attirer vos visiteurs vers la bonne page.

La balise <description> : Comme on peut également le constater sur la capture d’écran des résultats de recherche, la balise description apparait ensuite sous le titre du résultat de la recherche et les mots-clefs tapés dans la barre de recherche Google apparaissent en gras, d’où l’intérêt d’avoir une description courte et claire qui indique facilement au visiteur quel produit se trouve sur cette page, et ensuite d’intégrer les mots-clefs les plus représentatifs du produit et qui sont susceptibles d’être tapés dans Google par les internautes qui recherchent cet article…

N’oubliez pas, l’astuce est de toujours se demander quels sont les mots-clefs que va taper un utilisateur qui cherche un de vos articles dans Google.
L’optimisation pour les moteurs de recherche, malgré ces cotés techniques, doit toujours se focaliser et privilégier le confort de l’utilisateur avant tout, c’est la première clé pour être bien vu de ses internautes et de Google.

La balise <keywords> ou mots clés : Cette balise a été longtemps utilisée par les moteurs de recherche pour classer les sites et les proposer si ces mots-clefs étaient tapés dans une recherche. Les abus fortement répétés des référenceurs de l’âge de pierre d’Internet ont fortement contribué à la baisse de confiance des moteurs de recherche en cette balise. (mots clefs n’ayant rien à voir avec le contenu de la page pour toucher un plus large panel de résultats de recherche, liste interminables de milliers de mots clés dans une seule page qui ne contient que quelques lignes de contenu, etc…).

Actuellement, Google a même reconnu ne plus accorder d’importance au contenu de cette balise. Cependant, il faut garder à l’esprit que cette balise peut toujours être utilisée par d’autres moteurs de recherche, et que tant qu’il n’y a pas d’abus, Google est très friand d’informations et n’en néglige aucune. C’est pourquoi il est plus sage de se dire que celle-ci a encore des chances d’aider le classement d’une page même si c’est d’une manière infime. Notre conseil : continuer à utiliser cette balise, avec modération…

Écrivez ici tous les mots-clefs qui se rapportent directement au produit. Encore une fois, demandez-vous ce qu’un internaute qui souhaiterait trouver et acheter ce produit taperait dans Google. Gardez également en tête que les combinaisons « shampooing, marron d’inde, et shampooing marron d’inde » sont trois combinaisons différentes de mots-clefs pour Google et qu’il ne faut pas hésiter à mettre les intitulés complets mais aussi les découper en parties susceptibles d’être cherchées aussi. Dans notre exemple voici les mots-clefs retenus, mais bien d’autres pourraient venir se rajouter à cette liste :

marron,shampooing marron d’inde weleda, shampooing, marron d’inde, inde, weleda, cheveux, soin cheveux, 3596207331278 (code barre du produit)

Enfin, la partie URL simplifiée correspond tout simplement à l’adresse internet (URL) de la page. Il vous suffit de cliquer sur le bouton « Générer » et une URL optimisée sera créée à partir du champ « NOM » que vous avez rempli au début de la fiche produit. Ici encore, si l’adresse web contient des mots clefs liés à la recherche, cela sera favorable à votre classement, d’autant plus que l’adresse apparait aussi dans les résultats de recherche (en vert), et les mots-clefs tapés apparaissent également en gras, ce qui augmentera les chances de votre page d’attirer le regard de l’internaute. Comme pour la balise Title, il faut ici veiller à bien placer les mots-clefs qui définissent clairement le produit, mais éviter également des adresses trop longues. Une URL bien optimisée comme celle-ci permet de mieux référencer vos produits sur les moteurs de recherche.

6 – Contenu de la fiche : Résumé et description

Nous arrivons à la partie redoutée par nos clients : la partie rédactionnelle.

Règle numéro 1 : pas de copier-coller, pas de plagiat !

Cela rendrait votre fiche produit relativement invisible dans les résultats de recherche, pour la simple raison que lorsque Google trouve plusieurs fois le même texte sur Internet, il considère cela comme du contenu dupliqué (duplicate content) et a une méthode assez radicale pour traiter le problème : celui-ci analyse quelle est la page ayant le plus d’ancienneté et de visiteurs et la considère comme la réelle origine de l’information et classera cette page en négligeant volontairement ses autres copies. Étant donné que dans le cas de produits pharmaceutiques ou d’autres produits de grande consommation, tous les sites internet copient souvent la maison mère éditrice de l’article, tous vos concurrents ciblent leur trafic vers elle et ne ressortent pas du lot dans les résultats des moteurs de recherche.

En évitant cette pratique et en rédigeant du texte plus original, vous vous assurez à long terme d’être placé à côté de la maison mère et de vous démarquer réellement de vos concurrents.

La partie fastidieuse de cet exercice consiste alors à dire dans le fond la même chose que vos concurrents (car l’utilité et les propriétés d’un article ne varient pas selon qui le vend, évidement) tout en rédigeant un contenu unique, à votre manière et avec des tournures de phrases et des termes différents, il vous est même conseillé de rajouter des avantages à votre article selon votre opinion, où des avis de consommateurs. Encore une fois, Google est très friand de nouvelles informations et vous en remerciera.

Cette règle fondamentale est à appliquer pour les parties « résumé » et « description » que nous allons voir, ce qui rend l’écriture de fiches produit originales plus compliquée qu’il n’y parait.

Résumé :

Fiche produit - Partie Résumé

Cette partie est « l’accroche » de votre fiche produit, le premier bloc visuel qui va parler à vos clients, de plus, lors des recherches dans votre site, c’est ce résumé qui sera affiché dans vos listes de produits :

Listing Résulata de recherche Weleda

Il faut donc travailler une accroche claire et qui résume les caractéristiques et avantages du produit tout en veillant à placer également les mots-clefs relatifs au produit, n’hésitez pas à répéter les mots-clefs les plus pertinents pour augmenter leur poids, sans entrer dans l’abus, votre texte doit avant tout être lisible et rédigé pour vos clients. De plus, il faut garder à l’esprit qu’il reste ensuite la description complète du produit à écrire et qu’il faudra alors éviter de réécrire la même chose. Restez donc bref en survolant les points que vous allez détailler par la suite :

Fiche Produit Partie Description

La description est le contenu complet qui définit l’article en détail. La encore, le plus important est d’éviter le contenu dupliqué, définissez au maximum les caractéristiques, l’utilité, les avantages, les recommandations et tout ce que vous pourrez détailler sur le produit qui aidera à le définir et donnera envie à vos visiteurs de l’acheter. C’est ce contenu qui aura de l’importance pour Google, et plus l’information qu’il contient sera unique et pertinente, plus les visiteurs et Google apprécieront d’avantage votre fiche que celles de vos concurrents. Logiquement, votre fiche se retrouvera naturellement mieux placée dans les résultats des moteurs de recherche. Tentez d’avoir une approche personnelle avec vos clients en rédigeant avec vos mots et votre style, comme vous le feriez pour conseiller le produit à un proche ou un ami, ne vous contentez pas de réciter une notice d’utilisation mais communiquez sur le produit, soyez vendeur. N’hésitez pas non plus à mettre un brin d’humour si vous le souhaitez, les gens apprécieront cette approche personnelle et seront heureux d’être considérés comme des personnes et non de simples acheteurs… En retrouvant votre touche sur l’ensemble de votre site, les internautes s’y sentiront plus à l’aise et seront donc fidélisés. Un client fidélisé sera plus enclin à visiter d’autres pages de votre site et à acheter chez vous plutôt qu’ailleurs.

Une autre règle importante à respecter est de conserver une mise en page cohérente sur l’intégralité de votre catalogue de produits. Une fois votre style défini, respectez le pour l’ensemble de votre site, évitez par exemple une couleur de titre différente pour chaque fiche, ou une liste à puce dans certaines, puis des sous-titres en gras dans d’autres, puis juste soulignés ailleurs… Optez pour la mise en page qui vous plait et et n’en changez plus. Il n’y a rien de plus désagréable pour un internaute que de devoir refaire l’effort de comprendre votre mise en page à chaque page. Les visiteurs souhaitent se sentir à l’aise sur un site et vite prendre l’habitude de chercher l’information au même endroit… Imaginez par exemple un site ou les boutons du menu changent de place à chaque page, cela deviendrait très vite usant et vous le quitteriez très vite, même si son information est pertinente.

7 – Tags Prestashop (à ne pas confondre avec les meta-tags, à savoir la balise meta <keywords>)

Les Tags servent à la recherche interne de votre site e-commerce. Ils se rapprochent souvent des mots-clefs utilisés dans la balise keywords puisqu’il s’agit une fois encore de déterminer les termes que les utilisateurs vont taper dans votre recherche pour trouver votre article, n’hésitez donc pas à cibler un large panel de mots-clefs et d’y placer toutes les combinaisons possibles, exactement comme nous l’avons vu pour la balise keywords.

8 – Images du produit

Les images du produit, enfin, représentent la seule information visuelle fournie à votre utilisateur, ce n’est donc pas un aspect à négliger, choisissez des photos de grande taille et de bonne qualité. Prestashop se charge de toute façon de redimensionner vos photos de manière optimale pour ne pas ralentir le chargement de la page. N’hésitez pas non plus à mettre plusieurs photos sous différents angles, plus il y a d’informations et de détails sur le produit, plus votre page sera vendeuse !

En respectant toutes ces règles et en rédigeant vos fiches produit de manière unique et avec soin, vous assurerez le succès de votre site et un bon placement dans les moteurs de recherche. Gardez toujours en tête que la première chose à privilégier est et restera toujours l’utilisateur, mettez-vous à sa place pour lui offrir la navigation et les informations que vous souhaiteriez trouver en tant qu’acheteur, cet état d’esprit combiné au respect des bonnes pratiques pour être bien référencé dans Google guideront votre site vers le succès !

Jean-François Maitre
Directeur Technique RiaCréation

Une réflexion au sujet de « Guide e-Commerce : Comment Optimiser les pages de votre site marchand »

  1. Ping : L'App Store, une ville fantôme ? | Blog de RiaCréation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>